Portraits : Le Quattrocento (2)

Publié le par elsatevel.over-blog.com

Les portraits sculptés, s'ils demandent du savoir-faire, limitent le champ d'expression et peinent à révéler la personnalité du modèle. Ces trois bustes du sculpteur florentin Mino da Fiesole (1429-1484), alourdis par une base d'épaules qui à notre idée n'ajoute rien à l'oeuvre, ont été recadrés pour en dégager le caractère.

 

1. ww Fiesole Mino da 1453 Piero de Medici Bargello

1453 Buste de Piero de Medici, Musée du Bargello, Florence.

 

2. Fiesole Mino da 1454 Buste de Niccolo Strozzi National m 

1454 Buste de Niccolo Strozzi, Musée de L'Etat, Berlin, visible à l'exposition "Visages de la Renaissance".

 

3. Fiesole Mino da 1454-55 Giovanni di cosimo di Medici Bar 

1454-55 Buste de Giovanni di Cosimo di Medici, Musée du Bargello, Florence.

Publié dans Quattrocento

Commenter cet article

poulin christine 26/08/2011 14:22


mais tu as raison quand on regarde les yeux ils sont globuleux et l'iris se touve dans les trois cas vers le haut


elsatevel.over-blog.com 26/08/2011 17:08



Les yeux : le plus difficile après le nez!



Poulin Christine - Peintre 26/08/2011 07:51


Pourtant d'après l'expression de Piero, je dirais qu'il n'a pas l'air commode, Nicolo plutôt "faux-cul" et Giovanni un peu sadique avec son sourire en coin


elsatevel.over-blog.com 26/08/2011 09:04



Bien vu! Je me rends compte que mon commentaire peut paraître sévère... Il exprime plutôt mes propres difficultés!


Mais je me rattrape dans l'article de demain.