Portraits : Le Quattrocento (15)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

"Rien n'est plus douloureux que ces phrases formées, qu'on a l'appétit de dire, et qu'on doit laisser se dissoudre en soi alors que leur expression est le seul mode connu pour s'en défaire".
Pascal Quignard, Vie secrète.

37. Predis Ambrogio de 1491-95 Fille aux cerises Metropoli
1491-95 Fille aux cerises, Ambrogio de Predis (v.1455-v.1508), Metropolitan Museum, New York.

Publié dans Quattrocento

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article