Les travaux d'Elsa (15)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur


Dans  l'atelier : Les Maîtres pour s'inspirer.
  
      
L'atelier 010
Avoir sous les yeux les travaux des maîtres a deux avantages : celui d'être propice la création, et celui d'exhorter à la modestie.
Ci-dessus, on reconnaît un triptyque montrant "La Petite Danseuse de 14 ans" de Degas sous différents angles, et le David de Michelangelo détourné au profit de la marque Stella (raison pour laquelle on le voit en double).
   
L'atelier 009
Les masques posés sur les gisants du Musée des Papes à Avignon sont des souvenirs de l'expo "Terramare" de Miquel Barcelo en 2010.
La tête de femme usée par le temps provient des trésors du Rhône à Arles (bien qu'invisible, la superbe tête de César, pièce maîtresse des objets retrouvés dans le Rhône, n'est pas loin).

La jeune fille au chapeau fleuri est une terre cuite de Rodin.
Quant à la "Femme qui marche", aux membres supérieurs coupés et audacieusement décapitée, il s'agit d'une oeuvre d'Alberto Giacometti, une des perles de la collection Peggy Guggenheim à Venise.
 
L'atelier 008
 
Accroché à la carte des pigments, le fil à couper la terre.
Tout autour, des souvenirs d'expos, des esquisses, des images amoncelées au fil du temps, parmi lesquelles les sculpteurs africains anonymes partagent la place des maîtres.

Publié dans Les Travaux d'Elsa

Commenter cet article