Les Lieux Déserts de Ballester (1)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

José Manuel Ballester (Madrid 1960) est peintre et photographe. Au premier coup d'oeil, difficile de décider à quelle technique on a affaire : ses peintures ressemblent à des photographies, et ses photographies à des peintures.

Ballester affectionne les lieux déserts. Dans la série dont voici le premier numéro, l'artiste revisite des oeuvres célèbres et en élimine les personnages à l'aide d'un procédé photographique.

Le tirage sur toile, au format identique à celui du tableau dont il s'inspire, conduit le spectateur à une curieuse réminiscence : dépouillée de toute trace de vie, l'oeuvre dégage une athmosphère étrange, dans l'attente d'un nouveau sens.

1 B
Ballester
 : Le Radeau de la Méduse, 2010, photographie sur toile, 491 X 717.

 

1 G
Jean Louis Théodore Géricault (1791-1825) : Le Radeau de la Méduse, 1818-19, 491 X 716, Musée du Louvre.
Le tableau évoque l'échouage de "La Méduse" au large des côtes africaines le 2 juillet 1816, un naufrage attribué à l'imprudence du capitaine.

Publié dans José Manuel Ballester

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article