Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (12)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (12)

Mélanie, asseyez-vous! Votre mine sage et réjouie d'institutrice m'intéresse (c'était une autre époque). Et vous, Mesdemoiselles, empoignez une chaise pour vous donner une contenance, que je vous croque vite-fait. 1919 : Femme à la Chaise, Hiroshima Museum...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (11)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (11)

Se sont-elles passé le mot, ou le peintre leur a-t-il signifié de s'accouder pour mieux les désarticuler ? Désolée, dubitative, pensive ou moqueuse, les femmes accoudées de Soutine relèvent néanmoins la tête. 1921-22 : Désolation, Musée Calvet à Avignon....

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (10)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (10)

Les volailles de Soutine sont la preuve implacable de l'insignifiance du sujet face à l'interprétation (faites-moi savoir s'il existe ailleurs des oeuvres puissantes et allègres ayant pour sujet des volatiles plumés). 1924 : Nature Morte au Faisan, Musée...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (9)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (9)

Les natures mortes de Soutine se sentiraient mieux dans leur appellation anglo-saxonne (still live) : malgré leur incontestable trépas, les dépouilles participent à une sacrée ribouldingue. Jusqu'aux pieds de table qui se gondolent. 1919 : La Table, Musée...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (8)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (8)

Dans ses portraits d'homme comme ailleurs, moins Soutine s'applique (en apparence) et mieux il réussit. Nous ne raffolons pas du papier peint qui sert de fond au portrait du peintre Richard X, ni de sa classique lavallière, ni de son regard, trop sérieux...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (7)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (7)

Songeurs ou narquois, les regards des enfants de Soutine révèlent une énergie contenue, une inquiétude pensive ou une circonspection frondeuse. Jamais la mièvrerie. 1919 : L'Enfant au Jouet, Kunstmuseum, Bâle. 1919 : L'Idiot du Village, Musée Calvet,...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (6)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (6)

Les folles de Soutine semblent heureuses de poser, témoignant moins d'impatience que ses autres modèles. Et si la tricoteuse n'a pas été classée dans les aliénés, nous aimons voir dans son regard un grain de folie réjouissant. 1919 : la Folle, Collection...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (5)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (5)

Campés de face, bras et jambes écartés, mains en appui, les garçons modèles de Soutine font partie d'une confrérie obligeante, même si la touche nerveuse de l'exécution montre leur impatience d'en avoir fini avec le peintre. 1924-25 : Garçon d'Honneur,...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (4)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (4)

Cuisinières et femmes de chambre s'accordent un pause harassée dans les toiles de Soutine. Attitude fourbue, regards vannés, tenue débraillée : jusqu'aux vêtements sont fatigués. De gauche à droite : 1930 : La Cuisinière en Tablier Bleu, Kunstmuseum,...

Lire la suite

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (3)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Chaïm Soutine, la Couleur Sauvage (3)

Est-ce l'immense oreille rouge du petit pâtissier qui a séduit Albert Barnes ? On raconte que cette oeuvre goguenarde fut la première toile de Soutine acquise par le bon docteur, dont la collection en compte une vingtaine. Quelques années plus tard, un...

Lire la suite

1 2 > >>