Street Art, la Bombe Ironique (2)

Publié le par Elsa Tevel, sculpteur

Il n'y a pas que les rats dans l'imaginaire de Banksy. Il y a l'humour, le sarcasme, la transgression, la revendication. Et le goût du secret inhérent au statut de graffeur, dont l'activité première est d'investir le milieu urbain sans autorisation. Avec dans certaines villes, s'il est pris sur le fait, le risque de sanctions.

Frisson garanti, même si aujourd'hui les murs sont démontés pour transporter les œuvres au musée, ou protégés des voleurs par des gardes armés.

Banksy : Kill People, 2003, 140,5X120, collection Albert Chaussée (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Banksy : Kill People, 2003, 140,5X120, collection Albert Chaussée (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Banksy : Love is in The Air, 2003, 66X67,5, Ch Collection Monaco di Baviera (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Banksy : Love is in The Air, 2003, 66X67,5, Ch Collection Monaco di Baviera (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Banksy : Bad Meaning Goog, 2001, 37,5X58, Hambourg, collection Reinking (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Banksy : Bad Meaning Goog, 2001, 37,5X58, Hambourg, collection Reinking (photographié au Palazzo Pepoli à Bologne).

Les pigeons s'en mêlent, repris du site de Banksy.

Les pigeons s'en mêlent, repris du site de Banksy.

Sur écoute, repris du site de Banksy.

Sur écoute, repris du site de Banksy.

Une soubrette, repris du site de Banksy.

Une soubrette, repris du site de Banksy.

Voyons voir, repris du site de Banksy.

Voyons voir, repris du site de Banksy.

Une ville qui  prévient, repris du site de Banksy.

Une ville qui prévient, repris du site de Banksy.

Signé Le Rat, repris du site de Banksy.

Signé Le Rat, repris du site de Banksy.

Publié dans Street Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article